Quand la maintenance prédictive intègre le machine-learning…

23 mai 2018

InterviewMaintenancePrédictive

Grâce à la connexion entre les machines, la maintenance prédictive va réduire efficacement les dysfonctionnements de vos matériels et vous permettre de réaliser de véritables économies. La société Laporte travaille d’ores et déjà à l’intégration de la haute technologie dans son process de maintenance de façon à collecter les données en temps réel et à les fusionner afin d’anticiper les dysfonctionnements des appareils et de leurs composantes. Intéressons-nous donc à l’expertise de Nicolas Audoit pour qui le succès impose 3 conditions : associer machine-learning et analyse humaine, connecter les savoir-faire analytique et technique, et optimiser la conduite du changement.
Pourquoi est-il capital de définir les équipements prioritaires dans votre parc machines ?
La maintenance prédictive «intelligente» implique la pose de capteurs sur les machines «clefs» de votre parc qui vont se transférer les données les unes aux autres. En ciblant les équipements susceptibles de freiner votre activité générale, vous optimisez l’investissement de départ.
Pour quelles raisons associer l’expérience humaine au machine-learning ?
Le machine-learning apporte un volume de données important en temps réel : programmes informatiques, systèmes d’exécution ou de gestion, inspections visuelles, modes d’emploi des machines… Pour être exploitées efficacement, certaines données nécessitent une interprétation humaine qui prend en compte la notion de «terrain». L’analyse prédictive confronte ainsi les données en temps réel, celles liées aux métiers, aux données statiques et combine les résultats provenant des capteurs placés sur les machines.
L’anticipation de la gestion du changement est selon vous un facteur clef de succès, pourquoi ?
Intégrer la maintenance prédictive dans son process de fabrication, avec ou sans algorithmes prédictifs, nécessite de savoir quand utiliser cette approche, d’impliquer les personnels présents sur le terrain, et de combiner les savoir-faire entre eux. Il s’agit pour cela de changer les habitudes de travail. C’est à ce moment que les équipes de la société Laporte peuvent intervenir pour mettre en place une approche entièrement prédictive adaptée à la culture et au fonctionnement de l’entreprise.
Nicolas Audoit, merci pour cet éclairage qui nous démontre que la maintenance prédictive représente aujourd’hui un véritable avantage concurrentiel qui ouvre la voie à l’usage de l’intelligence artificielle.