L’innovation au cœur de la technologie Delphi

30 mai 2016

arton8223 Delphi

Présent à la 37e édition du Symposium automobile international de Vienne, en Autriche, les 28 et 29 avril 2016, Delphi a pu montrer ses technologies innovantes « intelligentes, mais pas complexes » pour répondre encore mieux aux désirs des nouvelles générations d’acheteurs.

C’est donc à l’occasion du Symposium que l’entreprise a présenté la Désactivation dynamique des cylindres (Dynamic Skip Fire – DSF). C’est un nouveau système de désactivation des cylindres qui décide à chaque cycle des cylindres les plus appropriés à allumer. Cette technologie réduit de 20% environ les émissions de CO2 sur un moteur V8, et de près de 10% sur un moteur quatre cylindres.

Delphi a également présenté sa combinaison de freinage (brake blending) qui permet de capturer 85% de l’énergie de freinage sur le cycle WLTP* sans compromettre l’agrément de conduite. Quant au Stop & Start Delphi mis en lumière, il assure un démarrage parfait et une conduite très agréable. « Des caractéristiques qui vont non seulement réduire les émissions de CO2, mais surtout améliorer la satisfaction des clients, » a déclaré John Fuerst, vice-président ingénierie Delphi Systèmes Powertrain.

Delphi suit ainsi ses objectifs de compétitivité en s’adaptant aux nouveaux modèles de consommation des clients et aux évolutions majeures de l’industrie automobile à travers trois technologies :

L’injection directe essence à allumage par compression  

L’injection directe essence à allumage par compression (Gasoline Direct Injection Compression Ignition) produit une combustion du carburant sans étincelle sur la totalité de la plage de fonctionnement du moteur pour une réduction de la consommation de carburant entre 13% et 18% par rapport à un moteur à injection directe essence avec Turbo récent (GDi Turbo). Ce mode de combustion permet de réduire les émissions de particules et de NOx.

La désactivation dynamique des cylindres sans influence sur le NVH

Contrairement aux systèmes de désactivation conventionnels, le DSF gère parfaitement le NVH (bruit/ vibrations/ agrément de conduite) pour que ses décisions passent inaperçues auprès des occupants du véhicule. Cette désactivation dynamique des cylindres réduit le CO2 de 10% environ sur un moteur quatre cylindres.

Le nouveau système hybride léger 48V de deuxième génération

Le nouveau système hybride léger 48V  de Delphi, d’une conception résolument nouvelle, a été optimisé pour ne former qu’un seul système hautement intégré avec un contrôle électronique à la pointe de la technologie. C’est le premier de la deuxième génération de systèmes 48V à entrer en production et fournit une meilleure précision et moins de latence. « exactement ce qu’il faut pour obtenir un meilleur rendement avec les hybrides légers tout en répondant au besoin d’un fonctionnement transparent pour l’utilisateur ». Par rapport à des hybrides à plus haute tension, il délivre jusqu’à 70% des performances pour seulement 30% du coût.

Depuis plus de 10 ans, Delphi et la société Laporte, maintenance et mécanique industrielle sur Bordeaux, Mérignac et la région Aquitaine, sont partenaires et partagent un objectif commun : mieux intégrer les véhicules dans la vie des clients particuliers comme professionnels et répondre à leurs nouvelles attentes.

* Worlwide Emissions Standards Passenger